Rencontre avec Franck Trozzo, réalisateur de la vidéo pour la collaboration entre Uniqlo x Pieter Ceizer « No Worries Club collection »

Il y a quelques semaines, Uniqlo lançait une collection en collaboration avec l’artiste typographe hollandais Pieter Ceizer intitulée « No Worries Club » . Une très belle vidéo de présentation a été réalisée pour l’occasion par Franck Trozzo Kazagui de qui nous nous sommes rapprochés une nouvelle fois pour lui poser quelques questions. Dans ce jeu de questions réponses, il nous parle de sa rencontre avec Ceizer, de son processus de création et de son futur. L’interview est a retrouver dans la suite de l’article.

Bonjour Franck, comment ça va depuis notre première rencontre pour ton 1er court-métrage « Héritage » ? 
Bonjour David, depuis mon premier projet « Héritage », pas mal de chemins je dois dire, j’ai découvert ce que c’était de pitcher divers projets qui pour certains, ne verront jamais la lumière du jour, la vie de réalisateur dans ce grand monde de la publicité et du clip vidéo (rire).

 

 

Peux-tu nous parler un peu de ta rencontre avec Pieter Ceizer ? Qu’est-ce qui te plaît chez cet artiste ? Comment avez-vous été amenés à travailler ensemble ?
 
J’ai rencontré Ceizer pour la première fois lors d’un événement organisé par un ami commun. C’était il y a de cela trois ans, quand je me lançais dans la réalisation. Il était la seconde personne à qui j’annonçais cette nouvelle, d’ailleurs, maintenant que j’y pense. Ce que j’aime chez Ceizer, c’est son côté calme mais à la fois il sait ce qu’il fait, il laisse rarement de la place au hasard dans ses démarches artistiques.
Concernant cette collaboration avec Ceizer, j’ai reçu un message de sa part où il me proposait d’être le réalisateur de la campagne vidéo pour sa collection avec la marque Uniqlo. J’ai été rapidement mis en relation avec Uniqlo au Japon pour échanger quelques mots et connaître leurs attentes sur ce projet.

 

 

Qu’est ce qui t’a poussé à accepter ce projet avec Pieter et Uniqlo ? 
Ce qui m’a poussé à faire ce projet était le fait d’avoir une totale liberté de la part de Ceizer et Uniqlo, c’est chose très rare, surtout en France. Généralement, les clients ont du mal à faire confiance aux projets parfois trop ambitieux et contemplatifs, on préfère mettre le bon vieux glitch qui je pense a désormais fait son temps ses dernières années…(rire) Ce que je trouve cool par contre, c’est qu’énormément de réalisateurs font retour au film à la pellicule et c’est hyper plaisant à l’oeil même si cela coûte un bras en terme de production.
Pour ceux qui ne le connaissent pas, Pieter Ceizer est un artiste d’origine hollandaise vivant en France. Peux-tu nous expliquer ton processus de travail sur cette vidéo ?
 
Mon processus de travail sur ce projet était assez simple : pré-production – production – post-production.
J’ai demandé à Ceizer de m’envoyer les visuels de la collection ainsi qu’un texte qui représentait sa vision de cette collection. Avec ces éléments, j’ai rédigé avec l’aide de ma petite amie le script qui me servirait de fil rouge pour écrire mon moodboard. L’idée était de garder des codes de Paris avec une pointe de New york (rooftop, métro aérien etc. ). Une fois le moodboard validé par Ceizer et Uniqlo, j’ai monté mon équipe de production en faisant appel à la boîte de production de Katlas production, Clément Milot à la direction photo, Aurélien Merz ( Deja-New Records) a composé la bande originale du film, Antoine Guilloteau pour immortaliser les photos et Milo Lee qui a intégré la famille depuis peu à l’étalonnage. 

 

 

 

Tous les vidéastes ont une petite marque de fabrique, un élément qui les caractérise lorsqu’ils sortent une vidéo. Quel serait le tien ?

 

Je n’avais jamais vraiment pris le temps de définir mon STYLE ou ma SIGNATURE mais je devais le définir en un seul mot je dirais CONTEMPLATIF (rire). C’est qui sort souvent lors des divers meetings, j’attarde énormément d’importance aux belles images.

 

Quels sont tes projets dans un futur proche ? Souhaites-tu repartir sur la réalisation d’un court métrage (te lancer dans un projet personnel) ou alors, faire encore quelques projets dans la publicité ? 

 

Pas mal de projets dans la publicité et du clip vidéo sont en cours de négociation mais rien n’est validé à 100% pour le moment. Du coup, je prends du temps pour profiter de la vie et de mes proches. En ce qui concerne des projets personnels et de court métrage j’ai quelques moodboards qui attendent juste d’être soutenus par une ou deux marques pour lancer la production (rire).

 

 

 

A PROPOS
Cyclones Magazine est un webzine français spécialisé dans la culture urbaine, ou street culture, dans lequel vous trouverez les toutes dernières tendances modes, musicales et artistiques provenant des quatre coins du monde.
NEWSLETTER