Missy Elliott en 3 albums (Info)

Le mois dernier Missy Elliott sortait le clip de « WTF (Where They From) ». Un retour après dix ans d’absence et son dernier album The Cookbook. L’occasion pour Cyclones Mag de revenir sur les trois albums les plus marquants de la carrière de celle que beaucoup considère comme la Queen du rap/r&B.

Supa Dupa Fly (1997) : des débuts prometteurs

Après une expérience en groupe infructueuse, Missy Elliott signe un deal chez Elektra Records. Elle enregistrera en octobre 1996 avec Timbaland son premier album solo, Supa Dupa Fly. Sorti durant l’été 97, le succès sera immédiat. Porté par les productions de Timbo, le flow crossover – tantôt rap, tantôt R&B – de la rappeuse et les singles « The Rain (Supa Dupa Fly) », « Sock It 2 Me », « Beep Me 911 » et « Hit Dem Wit da Hee », l’album atteint rapidement le platine. Le début d’une longue et fructueuse carrière.

Miss E… So Addictive (2001) : Timbaland et Missy, l’alchimie parfaite

C’est sûrement l’album le plus abouti de la rappeuse/chanteuse. La collaboration entre Timbaland et Missy atteint des sommets de maîtrise et d’efficacité. Les deux compères de Virginie sont en osmose tout au long des 16 tracks du LP. Le gros Timothy Mosley signe des productions calibrées, le talent microphonique de Melissa Arnette – le vrai nom de Missy – fait le reste. Les invités (Redman, Ludacris, Eve, Ginuwine) ne sont pas en reste. Tous se mettent au diapason de la performance XXL de la rappeuse. Son troisième album reste le plus réussi à ce jour et a contribué à placer définitivement la Virginie sur la carte du rap américain.

The Cookbook 2005 : la touche rétro

Après deux projets – Under Construction en 2002 et This is not a test! en 2003 – en demi-teinte, la rappeuse sort l’album The Cookbook au printemps 2005. Il y a deux choses qui frappent dans ce sixième opus : la grande variété des producteurs et l’ambiance rétro qui plane tout au long du disque. Côté production, les manettes ne sont plus entre les mains exclusives de Timbaland. On retrouve entre autres Scott Storch, The Neptunes et même Missy herself. A eux tous, ils participent à cette touche sonore un peu rétro sans pour autant être has been. The Cookbook est une réussite sonore, dans les prods, les featurings (Ciara, Mary J Blige, Slick Rick, Grand Puba, Vybz Kartel, M.I.A, …) et bien sûr l’interprétation.

On espère évidemment que la sortie de « WTF (Where They From) » ne sera pas sans lendemain, et que cela se matérialisera par un nouvel album, qui nous rappellerait aux grandes heures de la rappeuse de Virginie.

NEWSLETTER