Interview : Nanas D’Paname (Vidéo)

 » NANA D’PANAME, QUI ES TU ?  » 

Depuis quelques-mois, tout le monde entend parler des Nanas d’Panames, de ces filles qui font le « buzz » au sein de la capitale. Mais d’où viennent-elles ? Cyclones a eu le plaisir de les rencontrer lors de leur dernier apéro tropical au Batofar, le 13 juin dernier. Un apéro exclusivement dédié aux filles et plus particulièrement aux parisiennes ! Elles sont des dizaines, comédiennes, chanteuses, créatrices, journalistes, stylistes… Toutes pleines de diverses envies et multiples projets. « L’apéro est justement fait pour que les filles (membres du projet ou non) puissent se rencontrer entre elles, qu’elles puissent partager leurs idées et leurs passions » tout en se faisant chouchouter lors de ce genre d’évènement.

 nanadp1_zps92a143bd

« L’UNION FAIT LA FORCE « 

Leur but ? «  Mettre en avant les filles sur lesquelles on a des coups de coeur « . De nos jours, aboutir à quelque-chose n’est pas une mince affaire. Et c’est bien pour cette raison qu’est né le projet de Chloé Bonnard et Aurélie Martin: celui des Nanas d’Paname. Un projet désormais connu de toutes, fondé sur deux plans: l’un esthétique, où la fille se fait shooter le portrait sur fond de couleurs bigarrées, mais aussi (et surtout) dans un but plus éthique, où faire connaître de nouveaux talents féminins devient une priorité. Féminines mais pas féministes, les Nanas d’Paname aiment les femmes, se soutiennent mais sont loin du combat, de la confrontation. Rien de bien compliqué, « c’est simplement du plaisir et du partage ».

UN LIVRE EN POCHE.

 Le projet créatif 100% féminin des Nanas d’Paname s’est concrétisé en bouquin ! Chloé Bonnard et Aurélie Martin ont sorti il y a quelques temps leur premier livre à l’Artstore Sergeant Paper, et ce n’est que le début de l’aventure ! «  Le bouquin marche plutôt pas mal, mais on cherche toujours de nouvelles nanas « . En recherche perpétuelle de nouvelles têtes, de filles qui en veulent toujours plus et qui se battent pour leurs passions, Chloé et Aurélie ne sont pas prêtes d’arrêter leur quête. Et qui sait, les mecs d’Paname pointeront peut-être bientôt le bout de leurs nez !

NEWSLETTER