Focus on : Abel Macias

Des pages de romans usés, quelques tubes de gouache et un épais feutre noir. Le résultat ? Le nouveau projet d’Abel Macias, intitulé « Promenades de couleur ». Né à Atlanta en Géorgie et diplômé du Savannah College of Art and Design, cet artiste vit et travaille actuellement à Brooklyn. A partir de vieux bouquins qu’il collectionne et qu’il customise, Abel Macias y trouve une échappatoire, celle qui le ramène en enfance. Si ses oeuvres sont rarement dissociées du thème de la jeunesse, elles laisse pourtant transparaitre une grande maturité. Rien d’étonnant lorsque l’on apprend que l’une de ses principales angoisses n’est autre que celle de vieillir. A chacun sa petite madeleine (de Proust) !

« Quand je pense à faire de l’art, j’essaie de me rappeler à quel point j’étais bien lorsque j’étais gosse »

AbelMacias_019

 

« Comme la façon dont un parfum peut éveiller un souvenir personnel, donc faire des couleurs et des teintes pour moi. Le sens de l’odorat, ouïe, la vue et le sentiment peut être fusionné ensemble et ensuite zoomé sur une couleur très vive et appropriée. Comme le nuancier Pantone, mais pour des souvenir« 

 

nightswimming

526994_639195632762890_1852583279_n

 

Cyclones vous présente (ci-dessous) d’autres créations. Parmi elles, des sketchbooks, des portraits, des illustrations sur papier, des peintures murales ou encore des logos et des typographies. Aussi sérieux que soit son art, Abel Macias use toujours de fantaisie. Les couleurs et les jeux de mots dont il se sert sont deux facteurs primordiaux. Ils sont, en quelque sorte, le résultat artistique de ses expériences personnelles, de son vécu, de ce qu’il, tout simplement, voit et l’inspire dans la rue. Abel Macias a ouvert il y a peu sa page officielle Facebook, sur laquelle les mises à jour son plus fréquentes que sur son site officiel. Vous pourrez ainsi y voir ses derniers travaux et ses projets en cours.

Skaterwebpage

 

NEWSLETTER