Browns collabore Ib Kamara pour le dernier volet du projet A Family Affair : A Celebration of the Bonds that Matter

Pour le quatrième et dernier chapitre de son projet « A Family Affair », Browns fait appel au célèbre styliste originaire du Sierra Leone Ib Kamara. Il sollicite son réseau de talents, et explore les notions de futur et de communauté pour découvrir de quoi le monde de demain sera fait. En collaborant avec des figures incontournables de la mode, de la beauté, du cinéma, de la musique, de l’art et du gaming, Browns continue à co-créer du contenu inspirant, engageant et enrichissant, en mettant à l’honneur les créatifs et pionniers de différents univers.

Dans ce projet vous trouverez Misha Notcutt qui réalise sa playlist « Mix it Up » et célébre PDA – le club qu’elle a co-fondé – tout en rendant hommage aux musiciens qui l’inspirent. La seconde partie de « Mix it Up » met également en avant Nadia Adu-Gyamfi – l’interprète, chanteuse et compositric. Un vidéo a également été réalisée sur l’un de ses morceaux explosifs. Justin French et Elliott Jerome Brown Jr présentent une série de visuels révélant leurs visions du futur. Pour Rafael Pavarotti, il s’agit d’une interview où il parle de sa collaboration avec Ib. Le réalisateur Stephen Isaac Wilson présente une série de films qui ont influencé sa manière de travailler. L’icone queer et maquilleur de génie, Daniel Sällstrom, crée une vidéo tutoriel de make up que vous pourrez reproduire avec un filtre instagram, pendant que la virtuose de la coiffure, Virginie Moreira, réalise des coiffures afros futuristes dans un shooting dont le stylisme est réalisé par Ib. Gareth Wrighton étudie les liens qui lient gaming et mode à l’ère du digital, en créant une série de courtes vidéos d’animations mettant en scène des produits de Browns. Pour finir, le curateur, critique et historien Osei Bonsu est interviewé par Ib sur pour discuter de l’importance et du pouvoir du montage. En parallèle de ces échanges et réalisation créatifs, Ib a organisé un shooting et rédigé un essai pour accompagner les pensées de ce groupe de talents. Il a également shooté l’ensemble des contributeurs de ce projet établis à Londres – Osei Bonsu, Mischa Notcutt, Nadiah Ady-Gyamfi et Stephen Isaac Wilson – dans une série de portraits.

Ib Kamara commente, « lorsque Browns m’a approché pour travailler sur ce projet collaboratif, j’ai tout de suite accepté car je voulais mettre en lumière certains des plus incroyables talents que j’ai la chance de connaitre et avec qui j’ai le plaisir de collaborer. Ca a été très difficile de n’en choisir que quelques uns. Pour progresser en tant que personne, nous avons besoin de cette communauté, car en tant que telle nous pouvons commencer à mieux nous comprendre, à d’avantage nous apprécier, et donc à nous entraider – c’est ma famille de Londres. Pour cette série d’œuvres, vous pouvez vous attendre à voir des travaux sincères et qui viennent du cœur. Je suis ravi de voir cet ensemble de prises de parole prendre vie. C’est le moment idéal pour montrer le type de beauté que l’on peut créer quand on travaille ensemble et dans un espace égalitaire, un espace dans lequel la couleur de notre peau ne détermine pas nos capacités, un espace dans lequel chacun se sent égal et capable de faire partie d’une communauté. »

Alexander Aplerku, Brand Community Executive chez Browns explique “Ib n’est pas seulement un ami, c’est aussi un travailleur acharné et une personne remplie d’humilité – son travail est très inspirant. Lorsque la période de confinement a débuté et que nous avons décidé de lancer le projet A Family Affair, pour donner un terrain d’expression à différents créatifs tout en les soutenant financièrement, nous voulions déjà travailler avec Ib. Il a réussi à réunir et faire intervenir un groupe talentueux, et mis en avant le travail d’artistes noirs. C’est un hasard fortuit que le travail d’Ib soit présenté durant cette période de contestation raciale. En ce moment le monde entier porte – enfin – son attention sur la douleur et les injustices que nous vivons au quotidien en tant que communauté noire, qu’il s’agisse des violences ou des micro-agressions qui sont perçues comme normales par la société. Le travail d’Ib offre un moment de répit et permet de montrer la beauté, la créativité, la culture que les noirs possèdent et créent. Une culture mainte fois sujette à l’appropriation dans l’histoire. Dans ce projet vous avez le travail de personnes noires et de leurs amis. Ce sont des œuvres qui signifient que TOUTES les vies noires comptent. L’approche est inclusives, elle concerne également les cisgenres, les transsexuels, les homosexuels et tous ceux qui sont regardés comme des minorités. Merci à Ib et à toutes les personnes impliquées dans ce projet pour l’avoir réalisé. »

Ce volet de A Family Affair : A Celebration of the Bonds that Matter par Ib Lamara sera disponible sur Brownsfashion.com et ses plateformes à partir de vendredi 3 juillet.

NEWSLETTER