Back Market, le supermarché du reconditionné était au festival « We Love Green » 2019

View Gallery
3 Photos
Back Market, le supermarché du reconditionné était au festival « We Love Green » 2019
back-market-festival-we-love-green-2019-1

Back Market, le supermarché du reconditionné était au festival « We Love Green » 2019
back-market-festival-we-love-green-2019-2

Back Market, le supermarché du reconditionné était au festival « We Love Green » 2019
back-market-festival-we-love-green-2019-3

L’édition 2019 du Festival “We Love Green” a pour la première fois, accueilli BackMarket. La plateforme fondée en 2014 a séduit plus d’1 million de clients depuis son lancement, ce qui a permis d’éviter plus de 1500 tonnes de déchets électriques et électroniques. Cette plateforme souhaite démocratiser la consommation de produits technologiques reconditionnés partout dans le monde.

Pendant les deux jours du festival, le supermarché du reconditionné a proposé un programme 100% reconditionné pour les festivaliers.

Vous pouviez y retrouver :

  •  Une station musicale reconditionnée qui permettra de produire sa propre musique à l’aide d’appareils reconditionnés
  •  Des ateliers ludiques DIY avec Platan
  •  Des lives d’artistes : Playtronica, Roscius, Mezerg, Mangabey, Flabaire
  •  Un photocall composé de ventilateurs : Le Vortex
  •  Un atelier paillettes bio-dégradables et vegan
  •  Des tatouages éphémères en décalcomanie
  •  Un atelier de customisation de coques de téléphone par les artistes Ivan Peev et
    Paul Beausoleil

Nous avons un vrai rôle à jouer sur les modes de consommation de produits tech aujourd’hui, surtout auprès de la jeune génération. Si les produits reconditionnés ont gagné en visibilité et en lisibilité, le travail d’évangélisation, à la fois sur l’achat de produits reconditionnés et la revente d’anciens appareils, est encore loin d’être terminé.” explique Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market

L’édition 2019 du « We Love Green » a été le commencement pour le festival d’un programme afin de devenir totalement “zéro déchet”. Une vision qui colle parfaitement avec celle de la startup créée par Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster.

Dans le monde, 48,5 millions de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques ont été produites : c’est l’un des tristes records de l’année 2018. Ce n’est pourtant pas près de s’arrêter puisque ce chiffre devrait atteindre 120 millions de tonnes d’ici 2050.

Pour plus d’informations, rendez-vous dès maintenant sur le site de BackMarket afin d’avoir un aperçu des nombreux produits qui sont reconditionnés à travers ses 350 usines partenaires triées sur le volet.

NEWSLETTER