A la rencontre de Scott Keyes, grand voyageur pour Dockers

Nouvel ambassadeur pour Dockers, Scott Keyes est ce que la marque appel un « Game Changers ». Avec sa société, Scott’s Cheap Flights, il a révolutionné le monde du voyage en répertoriant tous les billets d’avion pas chers dans le monde. Plus qu’un comparateur de vol, grâce à Scott Keyes on peut aujourd’hui faire un Paris – New York aller-retour pour moins de 300€. Rencontre avec un backpacker-entrepreneur.

Salut Scott, merci de répondre à nos questions aujourd’hui. Tu es connu pour avoir créé une newsletter qui liste toutes les bonnes affaires en termes de billets d’avion, parce que t’en cherchais pour toi-même à la base, mais comment t’es venu l’idée de les partager avec tout le monde ?

C’est vraiment arrivé par hasard. En 2013 j’ai trouvé la meilleure affaire de ma vie : un aller-retour sans escale New YorkMilan pour 130$. Milan n’était même pas dans mon radar d’endroit à visiter mais pour 130$ il y a aucun endroit où je n’irais pas.

Quand je suis revenu, ma bonne affaire avait fait le tour de mes amis et collègues et tout le monde a commencé à me demander de les prévenir la prochaine fois que je trouvais un billet au même prix. Et donc plutôt que de devoir me rappeler de le dire à George et à Esther et à Aviva quand une bonne affaire surgissait, je me suis dit que j’allais créer une petite liste de mail à la place. Scott’s Cheap Flights était né.

Tu te décris comme un entrepreneur accidentel, comme Brian Chesky (créateur d’Airbnb) ou Mark Zuckerberg. Est-ce que tu penses que internet a simplifié ça, ou que c’est surtout une part de chance mais aussi d’avoir une âme d’entrepreneur ?

Je crois fermement que le succès tient autant de la chance que du travail. Personne ne réussit sans un peu de chance, que ce soit être au bon endroit au bon moment ou juste savoir prendre une pause quand il le faut. Mais en même temps, sans beaucoup de travail, Scott’s Cheap Flights n’en serait pas la aujourd’hui, malgré toute la chance que j’ai peu avoir.

Avec ton succès, est ce que tu cherches toujours des billets pas cher ou t’es un peu moins regardant sur le prix maintenant ?

Je suis un amoureux des billets pas cher ! Je pense que je pourrais jamais m’y faire à payer les billets plein prix !

Dockers t’as contacté pour être leur nouvel ambassadeurs, qu’est-ce que ça signifie pour toi d’être un « Game Changers » ?

Pour moi, cela veut dire ne pas accepter le monde comme il est, mais envisager comme il pourrait être. Le voyage n’a pas à être cher, ce n’est pas juste pour les gens aisés. Si on peut voyager entre l’Europe et les Etats Unis pour 300€ au lieu de 900€, tout le monde devrait pouvoir en profiter, c’est ma mission de le rendre possible.

Dockers t’as mis au défi de faire le tour du monde en 7 jours et pour moins de 1000€, comment as-tu réussi ? Toute la partie recherche de bons plans t’as pris combien de temps ?

La quête de billets pas chers est un vrai skill, pas différent des maths ou du basketball. Ça m’a pris 10 bonnes heures de recherche pour trouver tous les billets nécessaires pour le défi. J’ai d’ailleurs trouvé plusieurs itinéraires possibles. Mais je reste de déçu de pas avoir réussi à atterrir en Australie ou à Hawaï.

Dans ma tête, un tour du monde en 7 jours c’est juste voir des aéroports et des douaniers souriants (ou pas…). Est-ce que vous avez eu le temps de visiter un peu certains endroits malgré tout ?

Carrément ! Même plus de fois que ce à quoi je m’attendais. Alors bien sûr ça veut dire pas beaucoup dormir. Mais ça valait vraiment le coup de visiter un partie de l’Inde, un pays où je n’étais jamais allé avant, et de revisiter Londres ou Hong Kong, deux de mes villes préférées. On avait un planning très serré, avec moins de 36 heures par endroits.

Quels sont les choses que tu ne laisses jamais chez toi lorsque tu pars en trip ?

Mon ordinateur et mon téléphone ! Mon téléphone est vraiment essentiel, que ce soit comme GPS, pour trouver des bons restaurants ou réserver des trains. Et mon ordinateur voyage toujours avec moi parce que tu ne sais jamais quand un billet pas cher va apparaître, et je dois être là pour l’envoyer à mes abonnés quand c’est le cas !

Tu peux nous dire tes 3 meilleurs souvenirs de voyages ?

1 – Regarder les aurores boréales à Tromso, une petite ville du nord de la Norvège.

2 – Un match fou de Lucha Libre (catch mexicain) avec les fans à Mexico.

3 – Vraiment lutter pour gravir une montagne à l’extérieur de Taipei (Huang Didian), je reprenais à peine mon souffle en admirant une vue de folie à 360°, et me faire dépasser par un groupe de personnes d’au moins 70 ans qui ne se cachaient pas pour me regarder avec pitié. C’est un de mes objectif d’être comme ça un jour.

Q : L’endroit qui te donne le plus envie d’y aller ?

Le Yémen, et particulièrement une île Yéménite appelé Socotra. Regardez sur Google, c’est sûrement l’un des endroits sur Terre qu’a l’air d’être le plus extraterrestre.

Quelle est la prochaine étape ? Créer ta propre compagnie aérienne ?

Peut-être un jour (sourire). Je ne peux pas en parler maintenant mais je pense que les gens seront très surpris !

Et pour finir, le Smart 360 Flex Jogger de Dockers était-il un bon compagnon de voyage ?

Carrément ! Sûrement le meilleur pantalon que j’ai eu pour voyager jusqu’à aujourd’hui. Avec lui je pouvais me balader dans la ville, aller dans un bon resto, ou sortir dans un bar, et tout ça avec le même pantalon. Et en plus il est super confortable et résistant !

A PROPOS
Cyclones Magazine est un webzine français spécialisé dans la culture urbaine, ou street culture, dans lequel vous trouverez les toutes dernières tendances modes, musicales et artistiques provenant des quatre coins du monde.
NEWSLETTER