Movie Review #5 « Power Rangers »

Non ceci n’est pas une blague. Pour cette nouvelle review ciné, nous allons nous intéresser à Power/Rangers, un film amateur qui a mis toute la geekosphère en émoi la semaine dernière. Il semblerait que la nostalgie des nineties frappe toute une flopée de réalisateurs en ce début d’année. Un syndrome qui a donc touché Joseph Kahn, un jeune réalisateur américain, connu pour avoir mis en boite les clips de stars telles qu’Eminem, Brandy & Monica (The Boy is Mine), Rihanna ou encore Justin (Timberlake, pas le fléau canadien) mais aussi de nombreuses publicités pour des marques aussi prestigieuses que HP, BMW ou encore ASICS… Ainsi en compagnie du célèbre producteur Adi Shankar, le vidéaste s’est donné pour challenge de remettre aux goûts du jour les Power Rangers comme il l’a affirmé interview d’une interview pour le site Deadline.com : « Je veux juste faire de Power Rangers quelque chose de cool pour une fois » dit-il. « C’est une franchise toute bête. C’était une sacrée expérience, un véritable challenge. J’ai pris la franchise télé la plus folle qu’il soit et j’ai tenté de voir si je pouvais en faire quelque chose de sérieux »

Pour rappel, la série Powers Rangers, c’était ça :

Kahn et son équipe en font un concentré d’actions de 14 minutes, sanglant voire gore mais vraiment immersif. Un court métrage à mi-chemin entre la saga des débuts (Mighty Morphin Power Rangers) et Halo. Cette version se veut donc plus « dark », rejetant le côté enfantin de la série originelle. Les héros de notre enfance y sont présentés sans fard, torturés par l’alcool, la drogue, le sexe et d’autres problèmes qui n’étaient quasiment jamais abordés dans la saga des années 90. Un traitement qui rappelle l’approche employé par Nolan pour le reboot de la franchise Batman.

Alors certes, ce film reste un fan made d’un quart d’heure mais il faut avouer qu’il est sacrément bien fait. Les effets spéciaux sont de très bonnes qualités, les scènes de combat sont rythmées, les acteurs sont relativement bons dans l’ensemble. Les amateurs de séries TV reconnaîtront James van Der Beek aka Dawson Creek, une autre relique des nineties, ainsi que Katee « Starbuck » Sachkoff (Battlestar Galactica). Power/Rangers a le mérite de relancer l’intérêt autour de cette série (mythique pour certains) alors qu’un film produit par Lionsgate devrait voir le jour en 2016.

Bonus : Voici le Making of du film

BEHIND THE SCENES OF POWER/RANGERS (HOW WE BOOTLEGGED THE UNAUTHORIZED BOOTLEG) from Joseph Kahn on Vimeo.

A PROPOS
Cyclones Magazine est un webzine français spécialisé dans la culture urbaine, ou street culture, dans lequel vous trouverez les toutes dernières tendances modes, musicales et artistiques provenant des quatre coins du monde.
NEWSLETTER