Kidult vandalise la boutique A.P.C du Marais

Kidult, le street artiste, a une dent contre les enseignes de luxe qui utilisent les codes du street art et de la culture urbaine en général. On le sait. Après avoir vandalisé de nombreuses boutiques comme Agnès B, la Maison Martin Margiela ou encore Marc jacobs, « l’Homme-Enfant » s’attaque cette fois-ci au flagship de la marque A.P.C situé rue Vieille du Temple, dans le Marais. L’origine du courroux est déjà connu : la récente controverse autour de la présentation de la collection « Last Niggas in Paris » qui avait entraîné pour A.P.C l’annulation d’un partenariat futur avec Timberland. Comme vous pouvez le voir sur les clichés, Kidult a taggué le mot « NIGGAS » au Spray, en plein sur la devanture du magasin ainsi que la définition sur le côté « Latin adj. ‘niger’ ; Contemptuous, offensive, and racism for a black person. » Si par le passé, on a pu s’interroger sur le bien-fondé de ses actions coup de poing, ce nouveau coup d’éclat de Kidult semble être son action la plus pertinente depuis un moment.

A PROPOS
Cyclones Magazine est un webzine français spécialisé dans la culture urbaine, ou street culture, dans lequel vous trouverez les toutes dernières tendances modes, musicales et artistiques provenant des quatre coins du monde.
NEWSLETTER