EXPO : « Le diable est-il dans les détails ? » à La Manufacture 111

C’est la question à laquelle va tenter de répondre l’artiste Léonard Combier dès cette semaine avec sa dernière exposition, à La Manufacture 111.

Âgé de 25 ans, ce jeune parisien a commencé par se dessiner lorsqu’il était enfant avant d’élargir ses sources d’inspirations. Depuis, il n’a jamais arrêté. Après s’être fait connaître grâce à ses illustrations sur passeports, Léonard a transposé son univers surréaliste sur des supports plus « traditionnels ». Toiles à l’acrylique et au posca, dessins sur papiers en noir et blanc ou en couleurs, il continue de laisser libre cour à son imagination. Regorgeant de visages étranges, de corps extravagants, de « punchlines » violentes ou encore d‘images incongrues, ses œuvres peuvent paraitre bordéliques mais après examens, ils recèlent une mine de détails extrêmement intéressants et surtout non visibles au premier regard. Une subtilité couplée à un ton irrévérencieux, un humour noir qu’il faut prendre au trente troisième degré comme il le confirme lui même sur son site perso : « mon but personnel est d’amuser le spectateur et de l’emmener dans mon univers. Je veux faire de chacune de mes œuvres un labyrinthe dans lequel une personne pourrait se balader et découvrir les moindres coins et recoins. »

Déjà exposées dans de nombreuses galeries, de Paris à Berlin, les œuvres de Léonard Combier seront donc à observer à la Manufacture 111 du 9 au 30 décembre 2016. En attendant ce vendredi, l’exposition « Le diable est-il dans les détails ? » se dévoile en vidéo :

A PROPOS
Cyclones Magazine est un webzine français spécialisé dans la culture urbaine, ou street culture, dans lequel vous trouverez les toutes dernières tendances modes, musicales et artistiques provenant des quatre coins du monde.
NEWSLETTER